Guide Pratique de l’AutoHypnose

Mis à jour : 16 sept. 2019


Ce guide de pratique de l’autohypnose est destiné à vous permettre de mettre en action une technique simple dans un but de développement personnel. L’autohypnose permet à chacun d’intervenir directement sur des objectifs concrets d’amélioration de son existence par l’utilisation des états modifiés de la conscience.


Nous possédons plus de ressources que celles que nous pouvons imaginer. L’autohypnose nous permet de mobiliser nos potentiels inexploités. Qu’il s’agisse d’améliorer les performances intellectuelles ou physiques, réduire le stress, augmenter la confiance en soi, améliorer la qualité du sommeil, gérer des douleurs chroniques ou renforcer le système immunitaire en cas de maladie, l'autohypnose vous apporte les moyens concrets pour atteindre vos objectifs.


Vous pouvez également lire mes conseils avant de vous lancer dans l’autohypnose, définir un objectif de travail en autohypnose et bénéficier de 2 scripts simples et efficaces pour atteindre l’état de conscience modifié de l’hypnose.


Voici votre guide pratique pour vous lancez sereinement dans l’autohypnose !

Le langage de l’inconscient en autohypnose


Le langage de l’inconscient correspond à celui d’un enfant de 7 ans. Il comprend les mots dans leur sens littéral, et en même temps peut donner plusieurs sens aux mots. Il ne comprend pas la négation.


Le mieux est donc de prendre quelques instants avant la séance pour choisir et rédiger le thème de travail en termes positifs. Soyez précis dans les formulations, en énonçant ce que vous voulez obtenir et non pas ce que vous ne voulez pas ou vous voulez éviter (« je veux être serein et heureux » au lieu de « je ne veux plus être triste ». Évitez aussi les mots à connotation négative (« atteindre le poids d’équilibre » au lieu de « perdre 10 kg »).


D'un point de vue grammatical, placez les problèmes, les comportements à changer au passé et les solutions au présent. Utiliser des mots liés aux émotions comme joie, plaisir, sérénité, harmonie, équilibre dans une progression : en train de, progressivement, lentement, de plus en plus, etc. « Tu te défais de plus en plus de ton ancienne habitude de grignoter, et tu atteins facilement et dans le plaisir ton poids de forme ».

Quel ton et rythme de voix adopté en autohypnose


Tout au long de la séance, parlez-vous (en dialogue intérieur) à la deuxième personne, pour favoriser la dissociation conscient/inconscient et d’un ton lénifiant, à un rythme lent.

Comment définir un objectif de séance

Vous pouvez demander à votre inconscient de traiter n’importe quel aspect de votre vie : vos comportements, vos habitudes alimentaires, vos relations avec les autres, vos performances, ou encore, d’accélérer la guérison d’une maladie spécifique ou de travailler sur la santé globale de votre organisme. Il est important de formuler l’objectif et les suggestions en termes simple, clairs et positifs, par exemple : « je veux arrêter de fumer » ou encore « je veux guérir et retrouver une santé parfaite ».

Que faire si je n’y arrive pas ?


Chaque séance est différente, et parfois c’est plus difficile d’entrer en transe qu’à d’autres moments. Au début, l’important c’est de persévérer : plus vous vous entraînez, plus vous atteignez facilement cet état. Une certaine régularité est nécessaire aussi, je vous recommande au moins une séance par semaine.

Où pratiquer l’autohypnose ?


Installez-vous confortablement dans un endroit tranquille où vous n'allez pas être dérangé (débranchez vos téléphones) à un moment où vous avez envie de faire l'exercice. Je vous conseille plutôt la position assise sur un fauteuil plutôt que de vous allonger au lit, vous éviterez de vous endormir. Le mieux est de fermer les yeux dès le début.

A quel moment pratiquer l’autohypnose ?


Vous pouvez pratiquer l’autohypnose à tout moment de la journée, suivant votre disponibilité, mais les meilleurs moments sont le matin, quand vous n’êtes pas tout à fait réveillé et le soir, quand vous êtes fatigué. Il est important aussi d’avoir envie de faire l’exercice, de vous sentir motivé.

Combien de séances d’autohypnose pour un même thème ?


Tout dépend de l’intensité du problème, de l’intensité de votre désir de le régler. Parfois une seule séance suffira, d’autres fois, 4 à 6 séances seront nécessaires. Pour les problèmes de santé, une séance quotidienne (même de 10 minutes) s’avère nécessaire, jusqu’à la guérison ou à l’amélioration des symptômes.

Dans combien de temps je verrai les résultats ?


Les résultats peuvent apparaitre dans les heures qui suivent la séance ou dans un délai d’environ deux semaines. Je vous recommande de réitérer des séances sur le même thème pendant ce laps de temps.

Comment savoir que je suis en transe hypnotique ?


Au début, vous éprouverez peut-être des sensations de transe légère mais cela n'a pas d'importance, les effets de la séance seront les mêmes : muscles relâchés, respiration lente et profonde, bouche pâteuse, larmes physiologiques, bâillement, étirement et des spasme musculaires. Soyez attentif à vos signes de transe qui sont différents d’une personne à autre et apprenez à les reconnaître. Au fur et à mesure de votre pratique, ces signes peuvent eux aussi évoluer, mais vous aurez aussi gagné en confiance et en savoir, ce qui vous permettra d’avoir la certitude d’être en transe.

Comment doit se dérouler une séance d’autohypnose ?


Voici les 5 étapes qui vont vous aider à plonger en hypnose au cœur de votre inconscient :

  • Déterminer un objectif de séance ;

  • Trouvez un endroit calme et confortable où vous ne serez pas dérangé par des bruits extérieurs ;

  • Fixez-vous une durée de temps à votre séance ;

  • Utilisez la technique d’autohypnose que vous préférez : un script d’autohypnose, une vidéo ou un fichier audio ;

  • Sortez de l’état de transe hypnotique, réveillez-vous ! Prenez une bonne inspiration, ouvrez les yeux et soyez attentif à vos sensations.

Puis-je être accompagné à Aix-En-Provence par un hypnothérapeute ?


Rappelant que l’autohypnose consiste à pratiquer seul la transe hypnotique. Après quelques séances d'hypnose avec le thérapeute, il est en effet possible de retrouver, par soi-même, les bienfaits de la transe hypnotique. Essayez diverses méthodes et choisissez celle qui vous convient le mieux. N'oublions pas, cependant, que les bienfaits de l'hypnothérapie résultent avant tout d'une relation singulière entre le patient et le thérapeute que l'autohypnose ne peut, à elle seule, remplacer.


Pour certains et pour certaines thèmes : l'arrêt du tabac, la perte de poids, les problèmes de peux comme l’eczéma, phobies, etc.), l’autohypnose ne comporte pas la même intensité (profondeur) ni les mêmes possibilités que le processus hypnotique obtenu avec le concours d'un hypnothérapeute. Néanmoins, la pratique régulière de l’autohypnose renforce et accélère les résultats de la thérapie. C’est pour cela que je l’enseigne souvent aux patients que je reçois à Aix-En-Provence.

Mindfulness Aix-en-Provence

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Voici les Conditions générales d'utilisation du site.